© 2016 by Vernal Finance    -    Mentions légales

Loi Madelin :

le complément retraite des Travailleurs Non Salariés !

 

Dans le cadre de la Loi Madelin, pour permettre aux artisans, commerçants, professions libérales, et à leur conjoint collaborateur de se constituer un complément de retraite, plusieurs offres sont disponibles

Parmi les nombreux avantages de la loi Madelin :


- la possibilité de déduire chaque année du revenu imposable les cotisations versées,


- bénéficier au moment de la retraite d'une rente viagère selon 5 options proposées,


- 3 types de gestion : un profil sécuritaire avec le fonds Euro Horizon, un profil libre avec une offre financière étoffée et un profil à horizon de sortie,


- des options de gestion innovante permettant d'automatiser la gestion financière de votre épargne (sécurisation ou dynamisation des plus-values)

 

Pour en savoir plus et être conseillé, n'hésitez pas à nous contacter.

Loi

Madelin

Travailleur non salarié : Capitaliser pour sa retraite

Bénéficiez d'une rente au moment de la retraite

et déduisez vos versements de votre bénéfice imposable*

 

Principe :

Vous capitalisez pour votre retraite depuis votre adhésion jusqu'au jour de votre retraite, afin de bénéficier d’un revenu complémentaire sous forme de rente.

Vous abondez à votre rythme : mensuellement, trimestriellement ou annuellement, au choix.

Pour qui ?

Le contrat madelin est destiné aux professionnels non salariés.

Pour en bénéficier vous devez donc :

  • Etre un travailleur non salarié non agricole résident en France soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) ou BNC (bénéfices non commerciaux),

  • Etre à jour de ses cotisations obligatoires d’assurance maladie et d’assurance vieillesse et en attester chaque année,

  • Respecter l’engagement annuel minimum de versement.

Montants : 

 

vous définissez le montant que vous pouvez réajuster en fin d’année, en fonction du montant de votre bénéfice imposable pour l’année en cours

A savoir :

Durant toute la durée de votre épargne, vous ne pouvez effectuer ni rachat ni avance sur votre contrat Madelin, sauf dans les cas de force majeure suivants :

  • Absence de contrat de travail ou de mandat social depuis deux ans au moins,

  • Cessation d’activité professionnelle non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire,

  • Invalidité des 2ème et 3ème catégories prévues par le code de la sécurité sociale.

 

 

* dans la limite d’un plafond fiscal défini