© 2016 by Vernal Finance    -    Mentions légales

DÉFICIT FONCIER

Utiliser le déficit foncier pour alléger sa fiscalité

Si vous constatez que le total de vos charges dépasse le montant de vos loyers, alors vous êtes en présence d'un déficit foncier.

Ce déficit peut vous faire bénéficier jusqu'à 54,5% de déduction sur vos revenus fonciers !

Ce dispositif est particulièrement intéressant pour les tranches d'imposition élevées.

Par exemple, si vous avez un revenu foncier net de 10 000 €, l'état vous prélèvera 5 450 €. (Hors CSG déductible)

Afin d'éviter d'être imputé de plus de la moitié de vos revenus fonciers, vous avez la possibilité de réaliser des travaux dans un bien immobilier locatif, lesquels génèreront un déficit foncier (tous déficits sauf intérêts d’emprunt).

Si vous avez 10 000 euros de travaux, vous aurez donc un déficit foncier de 10 000 euros.

Puisque vous ne pourrez pas louer votre bien immobilier durant la période des travaux, ce déficit viendra en déduction de vos revenus fonciers. Vous ne paierez donc pas les 5400 euros de l'état vous aurait réclamé :

Si total du  déficit = total du revenu foncier dégagé => Impot = 0 euro.

Vous ne pouvez pas déduire plus de 10 700 € de vos revenus fonciers.