© 2016 by Vernal Finance    -    Mentions légales

               L'assurance

vie

pour obtenir

des

revenus

complémentaires

L'intérêt de l'assurance Vie

"L'assurance vie, le placement préféré des Français!"

Cette expression utilisée fréquemment (et à juste titre !) par la presse patrimoniale, résume bien l'attrait et les qualités de cette formule d'épargne.

 

L'assurance vie est généralement conseillée dans les cas suivants :

- se constituer un capital dans un cadre fiscal privilégié
- préparer sa retraite dans ce même cadre fiscal attrayant
- transmettre un patrimoine au(x) bénéficiaire(s) de son choix dans un cadre fiscal allégé

Ce placement peut également vous permettre de vous constituer une épargne en vue de financer les études de vos enfants ou l'acquisition d'un bien à moyen terme.

 

Voici en quelques grandes lignes les caractéristiques de l'assurance vie, d'autant plus favorable qu'elle présente en plus une palette d'investissement en phase avec son époque, alliant le plus souvent la sécurité et la performance.

 

 

Une fiscalité attrayante :

La fiscalité de l'assurance vie demeure avantageuse à bien des égards, notamment en ce qui concerne l'impôt sur le revenu et les droits de succession.

 

La transmission du patrimoine :

· L'assurance vie offre, dans le cadre de la succession, une grande liberté : vous pouvez désigner en tant que bénéficiaire les personnes de votre choix. 
· L'assiette des droits de mutation est réduite puisque le capital ou la rente payable lors du décès de l'assuré à un bénéficiaire désigné et acceptant ne font pas partie, sauf exception, de la succession de l'assuré décédé et font l'objet d'une fiscalité allégée.

 

Une retraite supplémentaire (ou sur complémentaire) :

Les contrats d'assurance vie vous permettent en plus de remplir un autre objectif : la constitution d'une retraite supplémentaire (sur complémentaire) grâce à la sortie en rente viagère.

 

Les informations suivantes ont un caractère purement indicatif et général.

Seul votre Courtier est en mesure de vous fournir un conseil avisé en fonction de votre situation personnelle.

INCONVENIENTS

Juridique :

 

- Conséquences de l'acceptation par le bénéficiaire : rachat et révocation du bénéficiaire impossibles sans l'accord du bénéficiaire (article L.132-9 al 2 Code des assurances).

 

Fiscaux :

 

- Taux du prélèvement libératoire majoré les premières années (35 % de 0 à 4 ans). Un rachat total dans les 4 premières années est donc pénalisant.

 

- Lorsque le souscripteur a opté pour le dénouement sous forme de rente viagère, celle-ci est imposable.

AVANTAGES

Economiques :

 

- Le contrat d'assurance-vie est d'une grande sûreté. Il permet de limiter les risques de perte grâce aux contrats en euros offrant une garantie de capital .

- Rémunération annuelle garantie pour les contrats en euros.

- Bénéficier du potentiel de croissance des marchés financiers grâce aux unités de compte.

- Diversifier son patrimoine et ainsi réduire la volatilité grâce aux contrats en unités de compte (actions, obligations, immobilier...)

- Aucun plafonnement des sommes versées.

- Le titulaire peut demander une avance. Celle-ci s'analyse comme un prêt, qu'il faudra rembourser, mais qui s'avérera moins onéreux qu'un prêt bancaire.

- Autorise la sortie en rente viagère.

 

Fiscaux :

 

- Les produits financiers des contrats d'assurance-vie sont imposés soit au barème progressif de l'IR soit au taux du prélèvement libératoire égal à 7,5 % à partir de 8 ans. Quel que soit le mode d'imposition choisi, après 8 ans un abattement annuel de 4 600 € pour une personne seule ou 9 200 € pour un couple marié s'applique sur l'assiette soumis à imposition (hors prélèvements sociaux).

- Les produits financiers des contrats d'assurance-vie DSK ou NSK sont exonérés d'impôt à partir du 8ème anniversaire (hors prélèvements sociaux).

 

Par ailleurs :

 

- L'assurance-vie est un excellent outil pour transmettre un capital ou une rente à ses héritiers dans un cadre fiscal privilégié.

 
 

                Quel contrat choisir ?

 

On distingue trois types de contrats :

  • le contrat d'assurance en cas de vie

  • l'assurance en cas de décès

  • l''assurance mixte qui couvre le risque vie et le risque décès

 

Nous prenons en compte votre situation personnelle et vos besoins afin de cibler l'assurance qui vous conviendra le mieux.

Le contrat d'assurance vous garantit le versement d'une certaine somme d'argent, en capital ou sous forme de rente, lorsque survient un événement durant la vie ou lors du décès.

L'assurance-Vie est considérée comme un placement stable.

 

L'assurance sur la Vie :

C'est vous qui déterminez la durée du contrat.

Au delà de 8 ans, vous pouvez bénéfier d'avantages fiscaux.

 

l'Assurance en cas de décès :

Vous désignez un bénéficiaire qui recevra un capital ou une rente viagère.

Trois types de contrats existent :

 

  • l'assurance temporaire : la durée du contrat couvre le risque décès jusqu'à une date définie

  • l'assurance vie entière : le risque décès est couvert sans date limite et quelle que soit la date de décès de l'assuré

  • le contrat obsèques : permet de financer les obsèques de l'assuré décédé

 

Le contrat d'assurance mixte :

Ce contrat est une assurance sur la vie et sur le risque décès. C'est un contrat complet.

Le capital ou la rente est versé :

 

  • à l'assuré s'il est en vie à la date prévue au contrat

  • au bénéficaire en cas de décès de l'assuré avant la date prévue au contrat

 

Notre sélection, Serenidad Madelin : le complément retraite des Travailleurs Non Salariés

Nortia Panthea : à notre connaissance, le seul contrat d'assurance-vie offrant l'accès à 10 SCPI gérées par 7 des meilleures sociétés de gestion du marché

Xaélidia : le contrat d’assurance vie multi-profils et multi-options qui sait évoluer avec vos projets

- E-Xaélidia : s’adapte à tous vos projets

E-Xaelidia PEP : Goûtez à la garantie du capital net investi et à une fiscalité avantageuse - Appréciez le dynamisme en investissant jusqu'à 75% de votre épargne sur les marchés boursiers...

Himalia : Contrat multisupport complet => Une gestion financière sur-mesure, transactions en ligne de chez vous, plus values sont exonérées d’impôt sur le revenu (à hauteur de 4 600 euros pour une personne célibataire ou 9 200 euros pour un couple marié, au terme de 8 années de détention)

- INTENCIAL : Contrat d’assurance-vie multi-supports qui propose une sélection de plus de 400 fonds en Unités de Compte

PERIAL Grenat Selection : Une alternative intéressante pour obtenir des revenus complémentaire dans le cadre d'une stratégie d'optimisation fiscale

 

Questions - Réponses

 

Est-il possible de désigner le bénéficiaire de son choix ?

Le souscripteur peut désigner un ou plusieurs bénéficiaires, son nombre n'est pas limité. De plus, la qualité du bénéficiaire peut être laissée à l'appréciation du souscripteur, ce qui veut dire que le bénéficiaire n'a pas forcément un lien de parenté avec lui.

Votre conseiller pourra vous apporter tout conseil utile à ce sujet.

Une seule personne peut-elle posséder plusieurs contrats d'assurance ?

Qui demande le rachat d'un contrat d'assurance vie ?

Oui
Toutefois, une restriction concerne la souscription d'un contrat PEP Assurance (Plan d'Epargne Populaire) ou d'un PEA assurance (Plan épargne en actions ) : un seul PEP et/ou PEA peut être souscrit par contribuable.

 

Le droit de rachat est un droit personnel appartenant uniquement au souscripteur. C'est ce dernier qui dispose du droit de créance sur la provision mathématique constituée par l'assureur. L'exercice de la faculté de rachat peut nécessiter le consentement d'autres personnes dans des cas spécifiques ; l'assureur devra recueillir l'accord exprès des personnes suivantes : 
      - de l'assuré s'il est différent du souscripteur , 
      - du co-assuré et/ou co-souscripteur, 
      - du Bénéficiaire intervenant et acceptant, 
      - du créancier du souscripteur si le contrat fait l'objet d'un nantissement ou d'une délégation de créance.