Immeuble moderne

La SCI en bref

La Société Civile Immobilière (SCI) est l’unité de compte immobilière qui permet d’accéder à la plus large offre immobilière. Il est par exemple possible au sein d’une SCI de détenir de l’immobilier direct (immeubles, bureaux), de l’immobilier indirect via des fonds de SCPI ou OPCI, et des foncières cotées.

Les SCI ne sont accessibles qu'en tant qu’unités de compte au sein d’un contrat d’assurance vie ou en contrat de capitalisation. L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte, mais pas sur leur valeur liquidative. Il existe donc un risque de perte en capital. La valeur de ces unités de compte n’est pas garantie. Elle est en effet sujette à des fluctuations à la hausse ou à la baisse en fonction de l’évolution des marchés financiers et immobiliers.

C GIL.jpg

Un investissement long terme

L'achat de parts de SCI en assurance vie doit être envisagé sur le long terme. Il est recommandé de garder ses parts au moins huit ans.

 

2 bonnes raisons d’investir

 

Une gestion diversifiée sur l’immobilier d’entreprise

Grâce à une stratégie de diversification de ces actifs, les SCI affichent un profil de performance attractif avec notamment des loyers indexés.

Mutualisation des risques

Le véhicule immobilier mutualise les risques grâce à la diversification géographique et locatives des biens.

Les risques

Perte en capital

La valorisation de la SCI dépend des marchés immobiliers. Le capital et les rendements ne sont pas garantis. La durée d’investissement minimale recommandée est de huit ans.